Bienvenue sur le site de Chemins et Rencontres

Sortie organisée par Daniel EE le Samedi 18 Mai 2019

sortie mycologique lieu à définir ultérieurement


Les Ronds de Sorcières

A la question posée : çà se mange ? Je répondrai NON ! Car ce n’est pas le nom d’un champignon mais une forme de croissance de certains champignons,

Autrefois, la croyance populaire voulait que les Champignons soient de génération spontanée et que les « Ronds de Sorcières » soient issus de leurs bacchanales avec le diable. A ce sujet, on a l’œuf du Diable (Phallus impudicus), le Cœur de Sorcière (Clathrus ruber), le Bolet de Satan (Boletus satanas), et bien d’autres noms aussi sympathiques certainement.

Ils croyaient que l’orage et la foudre provoquaient la naissance des champignons, on ignorait à cette époque, la présence du mycélium.

Les Ronds de Sorcières sont issus de mycélium à croissance annulaire ou concentrique, ce sont des champignons qui poussent en cercle, cercle qui s’agrandit d’année en année de 10 à 40 cm et même d’avantage chez certaines espèces.

L’explication de ce phénomène est assez simple, quand la Spore a germé, le Mycélium se développe en cercle, le milieu épuisé, il colonise toute la périphérie et ainsi de suite, et c’est ainsi qu’on peut voir, pendant un certain temps, l’intérieur du cercle avec une végétation languissante alors qu’à l’emplacement du cercle de l’année passée, l’herbe est luxuriante.

Ce sont les substances antibiotiques et les sels ammoniacaux produits en grande quantité par le Mycélium qui expliquent le dépérissement de l’herbe, puis les fortes pluies d’automne vont diluer ces substances, ils perdront leur nocivité et seront, au contraire, bénéfiques.

Beaucoup d’espèces forment des ronds de sorcières, tous ne sont pas comestibles !

ML Arnaudy (18/05/2019)


Article écrit par : Marie-Louise AY

Retour


Chemins et Rencontres Maison des associations 13, allée du Stade 95610 Eragny sur Oise