Bienvenue sur le site de Chemins et Rencontres

Sortie organisée par Claudine DS le Dimanche 24 Février 2019

De Chavençon à St Cyr sur Chars


La Pierre Fritte et ses légendes

Les habitants du hameau de Rosmenil considéraient que le menhir était un monument dédié au soleil. La face nord-ouest … sur laquelle doit se porter toute notre attention, offre un grand nombre de fissures … je dois citer, entre autres, cinq lignes qui aboutissent en un point, ce qui semble indiquer qu’on a voulu représenter le symbole du soleil et justifierait assez bien ce que les villageois disaient à Cambry, en 1803, que ce menhir était dédié au soleil.

La base à une profondeur inimaginable :  en 1904 un vieillard, habitant les environs, m’a affirmé que l’on avait exécuté jadis des sondages pour retrouver la base de la pierre, mais que l’on n’avait jamais pu y arriver, si profondément que l’on eût creusé. Ce n’est sans doute là qu’une légende. Cette interprétation peut appuyer la troisième légende que je vais vous conter, celle de Gargantua.

Le menhir et le géant : La Pierre Fritte est aussi appelée le Palet de Gargantua. Sur le pays entier, ce géant a laissé énormément de trace.  Ce menhir en est un exemple. La légende raconte que le géant, placé sur la butte de Montjavoult, aurait manqué sont but, en l’occurrence les coteaux de Neuville-Bosc, en jetant un palet. La pierre serait venue se planter à 400 m du hameau de Rosmenil.

Si l’on compare la seconde et troisième légendes, Gargantua a une force incroyable puisqu’on ne peut retrouver sa base.

Apparition d’oiseaux : Graves reprenant un écrit de l’Abbé Barraud souligne une légende par rapport à des pigeons blancs. Une autre croyance dit qu’il se fait de temps à autre, à la Pierre-Fritte, des apparitions sous forme de pigeons blancs, et qu’elles se répètent aussitôt au lieu-dit la Croix-Blanche, entre les villages de Tourly et de Liancourt-Saint-Pierre. Cette légende peut-être venue en apercevant réellement des oiseaux venant s’abreuver sur le sommet du mégalithe. On dit qu’il existe une cuvette, profonde de 31 cm, et contenant tout le temps de l’eau, même par période sèche.

J'étais en train d'écrire que c'était bizarre pour la pierre car il parle d'oiseau blanc et qu'il y avait justement une aigrette blanche en plein champ un peu surprenante. Cathy

Voyez la photo qui prouve la véracité de la légende !!!!!!!!!!!!!

Merci  Claudine 20/20

DANIEL


Article écrit par : Daniel EE

Retour


Chemins et Rencontres Maison des associations 13, allée du Stade 95610 Eragny sur Oise